Mon chien aboie toute la journée, les voisins n’en peuvent plus !

chien qui aboie toute la journée

Mon chien aboie sans cesse, comment faire pour qu’il arrête ?

Pour diminuer ou faire cesser les aboiements de votre chien, il faut d’abord comprendre pourquoi il aboie ! Les chiens communiquent avec nous comme ils communiquent avec leurs congénères… à nous de traduire !

Comment traduire ses aboiements pour résoudre le problème ?

Tout d’abord, il faut écarter tout problème médical qui pourrait provoquer une douleur à votre chien. Si les aboiements de votre chien ressemblent plutôt à des pleurnichements ou gémissements, des « kaï kaï », emmenez-le chez le vétérinaire pour vérifier qu’il n’a pas de problème de santé, ou bien de plaies qui le ferait souffrir…
Une fois la cause médicale écartée, si votre chien aboie en votre présence, cela peut être dû à différentes choses : il recherche votre attention, l’excitation dans le jeu, la frustration, les stimuli extérieurs (passants dans la rue…)…

Aboiements dans le jeu, l’excitation

Si votre chien vient vers vous en faisant un ou deux aboiements rapides, ou un aboiement saccadé « ah-ruff », avec les pattes avant allongées et l’arrière train en l’air : il veut jouer !! Il vous a certainement apporté la balle ou son jouet préféré pour que le message soit plus clair ! Il se peut aussi que votre chien aboie pendant que vous jouez avec lui, il se peut qu’il y ait trop d’excitation dans le jeu et que votre compagnon à 4 pattes n’arrive plus vraiment à gérer cette excitation, proposez-lui peut-être une pause ou bien un jeu plus calme…

Aboiements d’alerte

Un aboiement court et unique sur un ton plutôt aigu, ou 3-4 aboiements rapides espacés de pause, votre chien vous alerte, quelque chose l’interpelle et il faudrait peut-être vérifier qu’il n’y a pas de danger… Si votre chien a un accès à l’extérieur ou bien si vos fenêtres donnent sur la rue par exemple, il se peut que votre chien aboie régulièrement pour vous prévenir, c’est peut-être devenu pour vous désagréable de l’entendre sans cesse vocaliser au moindre passant dans la rue. Ce comportement a peut-être été renforcé au fil des jours, les premières fois, votre chien aboie parce qu’il entend un bruit, et vous lui dites que c’est bien, ou alors au contraire pour qu’il arrête vous lui donnez une friandise… et là il apprend que lorsqu’il aboie il est félicité voire récompensé, donc c’est le comportement que vous attendez de lui, il recommencera donc ! Ne le félicitez plus, essayez de ne pas réagir lorsqu’il aboie pour faire en sorte que le comportement s’éteigne. Si les stimuli extérieurs sont trop nombreux, protégez-le en obstruant la vue avec des pare-vue, fermer les volets. Si son panier est proche des fenêtres, n’hésitez pas à le déplacer pour le mettre dans un endroit plus calme.

Aboiements de mise à distance

Les aboiements de votre chien sont plus graves, et parfois accompagnés de grognement, il vous demande d’arrêter ! Il voudrait mettre à distance ce qu’il considère comme une menace, éloigner quelque chose qui lui fait peur. Attention votre chien ne vous menace pas, il veut vous faire comprendre qu’il est mal à l’aise, que c’est trop pour lui !

Aboiements à cause de l’ennui

L’aboiement peut devenir une occupation pour votre chien. S’il n’est pas assez sorti, pas assez dépensé, l’aboiement peut devenir un défouloir, un moyen d’évacuer un trop-plein d’énergie. Il faut sortir votre chien plusieurs fois par jour, dans des endroits variés pour qu’il puisse renifler des odeurs différentes de celles de son jardin. Leur odorat est bien plus développé que le nôtre, il est un moyen de communiquer entre eux… Si vous n’avez pas la possibilité de le sortir dans la journée, n’hésitez pas à faire appel à un dog-sitter qui pourra dépenser votre chien.

Aboiements pour une recherche d’attention

Vous êtes chez vous, vous êtes occupé, et votre compagnon à 4 pattes aimerait votre attention… Il aboie, et vous lui parlez, peut-être pour lui dire que vous n’avez pas le temps de vous occuper de lui à ce moment-là, mais en tout cas, il a eu votre attention ! Comme il a obtenu ce qu’il souhaitait, il va recommencer encore et encore… Dans ce cas, ne répondez plus à ses sollicitations, ignorez-le… Ce n’est pas facile, mais ça ne veut pas dire qu’il ne faut plus s’occuper de lui, juste que c’est vous qui choisissez le moment où il y aura des interactions, des moments de jeux, de câlins, pour qu’il apprenne que ces aboiements ne sont pas utiles, et qu’il faut cesser…

Aboiements de frustration

Votre chien veut une friandise, qu’on lui ouvre la porte, son jouet préféré… et ça n’arrive pas assez vite… pour vous le faire comprendre, il aboie ! Si votre chien n’est pas habitué à un peu de frustration, il se peut qu’il aboie constamment pour obtenir tout ce qu’il veut et si ça fonctionne, si inconsciemment vous renforcez en lui donnant tout ce qu’il demande tout de suite et bien il continuera à aboyer… Pour apprendre la frustration à votre chien, il faut commencer par ne pas répondre à toutes ses sollicitations. Par exemple quand j’ouvre la porte, s’il se précipite pour sortir, je la referme juste avant qu’il ne sorte pour qu’il apprenne qu’il faut attendre. Si j’ouvre la porte, il attend, je lui indique qu’il peut sortir maintenant.

Aboiements liés à la solitude

Si votre chien aboie uniquement en votre absence, peut-être est-il anxieux ou bien il s’ennuie lorsqu’il se retrouve seul… Le chien est un animal social et grégaire, la solitude peut-être difficile à supporter pour lui. Les aboiements sont certainement dans ce cas un comportement adaptatif mis en place pour soulager l’anxiété de la solitude. Dans ce cas, on peut l’aider en lui apprenant à rester seul, cela se fait progressivement. Il faut s’absenter pendant de très courtes durées au début, lui laisser des jouets d’occupation de type Kong fourré avec un aliment qu’il apprécie particulièrement pour lui apprendre que rester seul peut être agréable… Il faudra également éviter de trop le solliciter (jeux, câlins…) juste avant de partir. C’est un apprentissage qui doit être fait très progressivement en allongeant petit à petit la durée de vos absences.

Nous ne pouvons pas pu énumérer tout ce que le chien peut nous communiquer via ses aboiements et, malheureusement, il n’existe pas encore de dictionnaire français / aboiements des chiens, alors il faut prendre le temps d’observer son fidèle compagnon pour apprendre à le connaître pour essayer de mieux le comprendre… Si vous n’y arrivez pas, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui pourra vous accompagner.

 

Retour aux conseils