Mon chien se venge de mon absence en détruisant tout !

chien qui détruit tout

Vous pensez que votre animal se venge en saccageant la maison, détruisant des objets parce que vous êtes partis en le laissant seul, mais la vengeance est une projection anthropomorphique d’un sentiment purement humain. Dans les faits, il est probable que votre animal s’ennuie pendant votre absence, et s’il manque de stimulations, de jouets à sa disposition il va s’occuper avec ce qu’il trouve peut-être un fil qui dépasse de votre canapé, la télécommande laissée sur la table basse…

Il sait qu’il a mal fait, il a l’air coupable quand je rentre !

Vous pensez que votre  chien sait qu’il a mal fait car il a l’air coupable quand vous rentrez. Mais, la culpabilité est un processus mental complexe… Pour cela, il faudrait que votre compagnon à 4 pattes ait conscience du concept de bien et de mal…

En fait, il y a plusieurs raisons à cela, l’animal perçoit certainement votre colère lorsque vous entrez dans la pièce à votre expression faciale (traits crispés), la tonalité de votre discours (timbre, intensité, rythme), vos gestes (car l’animal comprend tout ce que l’on appelle la production non-verbale), et aussi les phéromones que vous émettez. Les animaux réagissent et interagissent en fonction de vos propres actions et émotions. Ils sont hypersensibles au moindre indice émis par votre corps, et en fait le comportement dont on est témoin est juste la peur d’être puni, pas la culpabilité.

Une expérience scientifique a été menée par Franz de Waal (professeur en éthologie) dont les conclusions prouvent que l’apparente culpabilité du chien n’est en réalité rien d’autre que l’anticipation du comportement d’énervement de son maître. L’expérience a été menée avec une femelle husky qui avait pris l’habitude de déchiqueter des journaux en l’absence de son propriétaire. Au retour de ce dernier à la maison, elle montrait d’évidents signes de culpabilité. On a alors demandé au  propriétaire de mettre lui-même des confettis de journaux (mais sans que la chienne le voie faire) : introduite ensuite dans la pièce, elle montra exactement les mêmes signes de « culpabilité » que les fois précédentes… Cela confirme que la chienne a surtout réagi à l’attitude de son maître, et non à une « bêtise » qu’elle aurait faite pour se venger…

D’autre part, l’animal a une mémoire associative et à force de vous voir le disputer dès votre retour, il associe votre retour à la réprimande et utilise alors tous les signaux de communication pour vous apaiser tel que détourner le regard ou la tête, la démarche lente…

Cependant, pas facile d’interpréter ces signaux de communication… et souvent il y a quand même une punition, mais attention cela risque de créer une relation anxiogène entre vous et votre chien.

Des conseils pour éviter les destructions ?

Le premier conseil est de mettre en sécurité tous les objets auxquels vous tenez. Ensuite, il faut essayer de comprendre pourquoi il a ce comportement en votre absence : est-ce un chiot qui découvre son environnement, y’a-t’il eu des changements dans votre vie (déménagement, arrivée d’un enfant…), est-il suffisamment dépenser physiquement, lui avez-vous appris à rester seul… Il peut y avoir de nombreuses causes à ce besoin de mordiller, déchiqueter qu’il faut réussir à identifier.

En attendant, l’enfermer dans une cage n’est certainement pas la solution, bien sûr cela évite les destructions mais cela ne résout pas la cause de ce comportement…

Autre conseil : vous pouvez enrichir son milieu pour le stimuler et l’occuper pendant votre absence avec des jouets du type Kong ou snuffle mat par exemple, vous trouverez pleins de tutoriels sur Internet pour fabriquer vous-mêmes des jouets qui l’occuperont pendant votre absence, et qu’il pourra déchiqueter à la place de votre canapé…

Faut-il faire appel à un éducateur – comportementaliste ?

Si malgré nos conseils, cela ne cesse pas, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui tiendra compte de l’environnement global de votre chien et vous aidera à identifier la ou les cause(s) pour vous proposer des  solutions adaptées.

Retour aux conseils