Pourquoi nos chats nous réveillent la nuit ?

Votre chat chasse vos pieds sous la couette, vient vous renifler le visage à 3h du matin ? Vous n’en pouvez plus de ses miaulements qui vous réveillent…

Les réveils nocturnes sont un vrai problème car ça touche notre sommeil et donc notre patience…
Pour pouvoir trouver des solutions pour mettre fin à ce calvaire, il faut comprendre pourquoi notre gentil minet devient une furie qui n’a qu’une idée en tête : nous réveiller !

Quelles sont les raisons pour lesquelles notre chat nous empêche de dormir ? 

La principale raison des tentatives pour nous réveiller est la faim. On a tendance à donner 2 repas par jour à notre chat, mais dans la nature il fait 10 à 16 repas sur 24h, car il chasse des petites proies, et donc il mange des petites quantités en moyenne toutes les 2-3h. Si vous voulez éviter d’être réveillé à 7h du matin le week-end, proposer une alimentation à volonté à votre chat. Souvent, l’inquiétude c’est qu’il prenne du poids en mangeant toute la journée, la plupart des chats se régulent après quelques jours mais pour éviter cela vous pouvez lui proposer une « gamelle ludique », il en existe toutes sortes qu’il faut faire rouler, ou bien il faut utiliser ses pattes pour sortir les croquettes une à une pour éviter de se goinfrer. En plus de ne plus ressentir la faim, cela donne de l’activité à votre chat, car l’ennui est également une des raisons qui pousse votre chat à vous réveiller en pleine nuit.

Pourtant, un chat dort environ 16 heures par jour ! Alors pourquoi il ne dort pas toute la nuit ? 

Même si un chat dort environ 16h par jour en moyenne, contrairement à nous, il dort en plusieurs phases. En plus, nos chats de maison (souvent sans accès à l’extérieur) manquent d’activités, ils ne peuvent pas chasser alors que dans la nature cela représente une grande partie de leur journée (environ 4h/jour), alors il essaie de vous réveiller pour avoir de l’activité ! Souvent, c’est un comportement spontané au début (il miaule, il fait tomber des objets, il gratte les portes…) mais le chat apprend vite qu’il y trouve un bénéfice car l’humain se lève et vient le voir et ça devient rituel (les rituels ont souvent un effet anxiolytique sur les chats, ça les rassure). Idem pour les réveils nocturnes en nous marchant dessus ou léchant le visage ça nous réveille et on lui donne de l’attention (même si ce n’est pas cordial, c’est tout de même de l’activité pour lui car il va courir, se cacher pour éviter l’humain qu’il vient de réveiller). D’ailleurs, les réprimandes sont inutiles car cela reste une réponse pour eux et en plus elles risquent de rendre le chat craintif et de déclencher d’autres comportements adaptatifs comme des pipis en dehors de la litière ou de l’agressivité… Pour lui donner de l’activité, autre que chasser nos pieds sous la couette, on lui propose un maximum de jouets (ceux qu’il apprécie le plus) et qu’on alterne régulièrement pour éviter qu’il se lasse, des griffoirs horizontaux et verticaux…

Fermer la porte : bonne ou mauvaise idée ?

Quand on en peut plus, et qu’on veut enfin passer une nuit sans risquer de se faire lacérer un pied ou être réveillé par une patte de chat dans l’œil, on décide de fermer la porte de la chambre… et là vous avez l’impression que cette porte est devenue l’ennemi public n°1, la porte à abattre !!! Votre chat gratte, il miaule…. sans s’arrêter… mais pourquoi ? Le territoire est très important pour le chat, il est rassuré quand ce territoire ne varie pas, et la une partie de ce territoire devient inaccessible et en plus vous êtes vous aussi devenu inaccessible ! Cela risque de générer beaucoup de stress pour votre chat, et ne résoudra pas vraiment votre problème….
Que faire alors si on laisse la porte ouverte ? Et bien, on ne répond plus aux tentatives de réveil, on ne lui parle plus, on ne jette plus la pantoufle… pour que ce comportement s’éteigne, il faudra tenir bon pendant une quinzaine de jours pendant lesquels les tentatives continueront… et puis quand votre chat aura appris que ça ne fonctionne plus, il arrêtera.

N’oublions pas que les chats ont un rythme biologique différent du nôtre, ils ont plus d’activités à l’aube et au crépuscule car ils voient dans le noir et ceux sont les moments auxquels sortent leurs proies dans la nature (rongeurs…) et ils ont gardé quelques instincts…
Si vous pouvez leur donner un accès libre à l’extérieur via une chatière par exemple, cela devrait mettre fin à votre problème, mais ce n’est pas facile dans nos environnements urbains de les laisser aller dehors avec tous les risques qui existent…

Encore un dernier conseil, si votre chat, qui ne vous réveillez pas la nuit, change de comportement et est agité durant la nuit, cela peut être du à un comportement sexuel, mais également à une douleur, maladie, ou encore à une détresse (chez le chaton ou le chat âgé), pensez donc à faire un contrôle vétérinaire pour vous assurer que tout va bien.

Si vous n’arrivez pas à trouver les causes de ces réveils nocturnes, ou que vous avez tout essayé mais que vous n’arrivez toujours pas à passer des nuits sereines, n’hésitez pas à me contacter !

Retour aux conseils